Le diable vous propose un souhait, qui peut changer votre vie, est-ce que vous oserez accepter son...offre ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Jusqu'au fond des grottes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lidius Argon
Aldébarien
Aldébarien
avatar


Messages : 11

Fiche démoniaque
Niveau:
1/15  (1/15)
Points d'expériences:
0/30  (0/30)
Inventaire:

MessageSujet: Jusqu'au fond des grottes   Mar 13 Jan - 22:56



Aujourd'hui il est trois heures du matin, mais une personne hurle le nom d'un des serviteurs de la demeure, le pauvre Lidius doit se sortir de son sommeil pour aller voir ce que veut sa maitresse … Quelques gémissement dans le lit, et trois minutes plus tard il sort impeccable de sa chambre trottinant jusqu'à la chambre de madame Elena où il toque avant d'attendre l'instruction d'entrer.
Elle est la, toujours réveillée avec ses amies, elles devaient toute être partie depuis un moment déjà … Mais ce n'est pas le rôle de Lidius, il doit juste s'assurer de son confort, oui, juste du confort de la cadette de la famille qu'il sert hein … Il patienta le temps des moqueries quand il reçus en pleine figure une carte avec une croix rouge, il se baissa un instant pour le ramasser sous les rires des amies de sa maitresse et resta toujours muet.


- On a trouvé ça pendant nos recherches en histoire pour un exposé, y a des ruines là-bas, tu y vas et tu nous ramène des choses pour notre exposé, des recherches sur le terrain montera notre note !

Il s'incline devant les jeunes femmes, acceptant d'aller effectuer cette recherche pour elles. Pourtant au fond de lui il sait que leurs devoirs ont été effectué dans l’après-midi sous les propos de l'ainé, naturellement cette demande devait se faire en plein milieu de la nuit histoire de causer des soucis au serviteur, mais aussi pour ne pas être juger par sa grande sœur hein … Elle réclama de l'alcool avant qu'il parte, et il leur apporta ça, au moins il allait évité de les servir alors qu'elle sont ivre, la dernière fois avait été un supplice …

Voila pourquoi il se retrouve sur un cheval direction Dyonisis, l’instruction était simple, aller dans les ruines dont l’accès serait une grotte, ramasser quelques objets indiquant qu'il y a quelque chose, et revenir le plus vite possible. En comptant le temps de voyage sans s'arrêter … Quelques jours seraient nécessaire, elle lui a laissé une semaine, au moins ce serait une semaine sans problème de service a rendre normalement. Arrivé en Dyonisis il se stoppa à une auberge, les hommes ici sont tellement plus rustre, quand une femme est venue dans l'auberge elle a été traité comme une merde sous ses yeux, sous le regard d'un qui se moquait bien de se sexe mais habituer à l'inverse …
Il se coucha, laissant le cheval au repos, le reste du chemin il pourrait le faire à pied, et à peine le soleil se levait, Lidius était déjà debout et prêt à partir, habitude qu'il doit à son travail. Il était parti pour un peu de marche à pied, avec deux trois provisions dans le sac, le nécessaire de transport d'objets, la carte et une boussole, il avançait dans les montagnes suivait scrupuleusement les instructions pour être certains de ne pas se tromper.
Lorsqu'il arriva à l'endroit de la croix il resta songeur un moment, il ne voyait rien, l'entrée devait être dissimulé, après une rapide recherche il trouva une petite faille descendant profondément, il supposa alors que ce devait être en bas de cette dernière, il accrocha une corde et se mit à descendre, arrivant finalement dans une cavité bien plus grande, il se stoppa pour allumer une lampe et soupira.


- Et bien ça s'annonce long … Je ne dois pas oublier de marquer mon chemin.

Il sortit de sa poche une grosse craie blanche et fit une croix sur le sol avant de se redresser.

Revenir en haut Aller en bas
Lie Volokine
Diablesse
Diablesse
avatar


Messages : 253

Fiche démoniaque
Niveau:
1/15  (1/15)
Points d'expériences:
0/30  (0/30)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jusqu'au fond des grottes   Lun 16 Fév - 20:09


Jusqu'au fond des grottesLidius Argon & Lie Volokine



J’avais enfin pu partir. Leonhard avait enfin accepté de me laisser partir – enfin j’avais plus rempli ma part du contrat. Après un long moment certes, mais j’avais un sourire aux lèvres quand je pus sortir de là. Je me sentais … Libre ? Je ne saurais vous dire. Après tout, qu’est-ce que la liberté ? Aux yeux de beaucoup, les oiseaux représentent la liberté. Aux miens non. Après tout, la liberté n’est-ce pas plutôt avoir un lieu où l’on peut se poser ? Hors ce n’est pas le cas des oiseaux. Non. Eux ils sont livrés à eux-mêmes, parfois seuls et doivent combattre le monde tous les jours pour survivre. Les oiseaux ne sont pas libres. Je ne suis pas libre. Je n’ai nulle part où aller. Personne de cher à mes yeux. Personne pour m’aider. Je reste seule, livrée à moi-même. Seule contre moi-même. Seule contre les autres. Seule contre le monde.

Néanmoins, ces pensées ne pouvaient pas retirer cet air étincelant, ce sourire rayonnant. En vérité je devais continuer mes recherches. Pour le trouver. Oui. Je devais trouver mon soleil. Celui qui brille de mille feux, celui qui me donne la force de vivre au quotidien. Mon soleil. Oh toi mon doux soleil …

J’avais dit au revoir à Anna, la maman de Leonhard. Elle était triste que je parte, après tout je lui tenais beaucoup compagnie. Et elle adorait me maquiller, m’habiller comme une princesse. Chose qu’elle n’avait malheureusement pas pu faire avec sa propre fille. J’avais l’impression qu’elle rattrapait avec moi le temps qu’elle avait perdu, toutes ces choses qu’elle n’avait pas pu faire avec Catherine. Mais elle était aussi contente que je reprenne le cours de mon voyage. Après tout elle savait que je n’attendais que ça. Pouvoir voyager à nouveau, continuer de suivre mon destin. Après tout elle savait pertinemment, autant que moi d’ailleurs, que ma place n’était pas là. Elle voyait que j’avais du mal avec ce pays de macho. Et que je prenais énormément sur moi. Avant de partir, pour la première fois, elle me prit dans ses bras. Chose que personne n’avait jamais fait jusqu’à maintenant. Sur le coup j’étais surprise. Mais heureuse aussi. J’avais l’impression que quelqu’un voyait enfin au fond de moi. Que quelqu’un voyait tout ce mal-être et le comprenait sans me poser la moindre question dessus. Cette femme était quelqu’un d’extraordinaire. Elle était forte. Beaucoup plus forte que n’importe quelle femme de ce pays.

Je pensais à elle tout en continuant lentement mon chemin. J’étais tellement plongée dans mes pensées que je vis pas le trou près de moi et … tombais dedans comme une vraie débutante. Je roulais littéralement sur moi. Et tomba au sol comme un vieil objet dont on veut se débarrasser. Une fois au sol, je perdis tout simplement conscience. Ma tête avait violemment frappé contre le sol. J’avais dû faire un boucan monstre. Mais qui serait là pour moi de toute façon ? Je n’attends rien de personne. Je n’attends rien du monde, tout simplement. Heureusement, grâce à mon vœu, je ne sentis aucune douleur. Néanmoins le choc fut si brutal que je sentis mon corps rouler tout le long, même si cela dura quelques secondes.

Je n’entendis rien autour de moi. Il y avait juste la lumière du soleil qui frappait et éclairait mon visage blessé. C’était beau. Ca brillait autant que mon soleil … J’aurais aimé lever les bras. Mais non. La seule chose que j’avais réussi à faire avant de tomber totalement dans l’inconscience, était de sourire. Puis plus rien. Oh toi mon soleil … Mon éternel soleil …

© Lady

_________________



Dernière édition par Lie Volokine le Jeu 19 Mar - 17:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lidius Argon
Aldébarien
Aldébarien
avatar


Messages : 11

Fiche démoniaque
Niveau:
1/15  (1/15)
Points d'expériences:
0/30  (0/30)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jusqu'au fond des grottes   Dim 22 Fév - 18:35



Une croix, le lieu où il remontera grâce à la corde soigneusement fixée en haut, on promène un peu la lampe autour histoire de vérifier qu'il n'y à rien, et effectivement, rien … Il va falloir s'enfoncer pour trouver et vérifier les instructions … Et franchement, il n'en a pas spécialement l'envie du tout, au contraire, il ne le sent pas du tout ...

- Bien avançons ...

Suivre les instructions, il le fallait, il ne devait pas se tromper, répondre aux attentes encore et encore jusqu'à ce qu'un jour le ciel veuille bien lui offrir un cadeau, comme son père à eu la chance de servir une famille qui traitait bien ses serviteurs, pardon, là-bas ils étaient des valets, pas des moins que rien …
Avançant tranquillement il fait plusieurs arrêts pour dessiner une flèche sur le sol et se stoppe à un croisement de deux tunnels, super, ça commence déjà à devenir un labyrinthe … Mais tant qu'il aura sa craie ça ira pour retrouver son chemin !
Soudain, alors qu'il était en train de dessiner la flèche en direction du tunnel sur lequel son choix se portait, il y a eu un vacarme du diable. Naturellement, et par réflexe il était déjà debout à sonder partout avec sa lampe surprit. Le bruit provenait de son point d'arriver, et je ne vous parle pas de la peur que la crevasse se soit effondrée en le coinçant ici …

Du coup il court, comme si ça vie en dépendait, et avec sa supposition, c'est le cas, pourtant il finit par se stopper, le rayon de lumière existe toujours. Soupire d'aise. Et on ne voit pas tout de suite la jeune femme à terre … Quand enfin il remarqua sa présence il approcha doucement, comme un animal d'une chose inconnue, bien que les femmes il n'ai pas vraiment le choix que de connaître, et rien, pas de mouvement.
Il posa alors la lampe pour poser son sac, avant de récupérer cette dernière et se mettre à genoux à coté d'elle en soupirant, que faire ? Il n'allait tout de même pas la laisser là … En plus elle est blessée à la tête ! Bon, un morceau de tissu, on l'humidifie et on le pose sur la blessure, ça n'a pas l'air d'être grave, d'ailleurs en la touchant il sent intuitivement où se situe chacune, des écorchures éparses, une ou deux bleu, le pire et la tête, mais du repos, un peu de nettoyage de la plaie et ça irait, elle a de la vaine. Du coup on lui frotte un peu la blessure, et op, on utilise le manteau de la dame pour le lui mettre en boule sous la tête, ce sera mieux niveau confort pour le repos !
On se redresse, remet le sac dans son dos et … on bloque, laisser une femme ou un homme comme ça dans ce genre d'endroit … Un coup de lumière en direction de son tunnel, un autre vers l'inconsciente, un regard vers le trou dans le plafond et ...


- Impossible que je la remonte si elle est inconsciente … Si encore elle pouvait réagir un minimum je ...

Un petit bruit de roche qui roule, et aussi sec la lampe envoie la lumière dans cette direction, rien. Pourtant dans ce genre d'endroit on peut y trouver quoi ? Il sert les dents, il l'entend encore lui dire que ça sera une ballade de santé … Tu parle elle a surement oublié de lui parler de quelque chose non ? Soudain il a une petite idée pour l'aider à se réveiller ! Il sort un petit pot d'huile essentiel de sa sacoche et on frotte une petite goutte entre ses lèvres et son nez, l'odeur qu'elle émet est connu pour ses vertus relaxante, quoi de mieux pour se reposer que la sensation de repos et de bien être que cela procure. Le massage va de paire avec l'odorat après tout.

-Ça devrait aider, le rétablissement sera plus rapide.

Revenir en haut Aller en bas
Lie Volokine
Diablesse
Diablesse
avatar


Messages : 253

Fiche démoniaque
Niveau:
1/15  (1/15)
Points d'expériences:
0/30  (0/30)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jusqu'au fond des grottes   Jeu 19 Mar - 17:14


Jusqu'au fond des grottesLidius Argon & Lie Volokine


J’étais tellement bien dans mes songes. Dans les bras de mon soleil, autour de nous aucun paysage. Juste de la lumière à vous exploser les yeux. Mais là encore, ça ne m’aveuglais pas. Et dans ce rêve je souriais. Ce rêve devait sans aucun doute représenter une nouvelle liberté pour moi. Je ne sais pas vraiment comment l’interpréter mais j’essaye de ne pas voir le côté négatif. À savoir que je reste encore et toujours seule. Mon sauveur et là et il me suffit amplement. Sauf qu’au bout d’un moment, sans que je ne sache pourquoi, il commença à s’éloigner de moi. Petit à petit, alors que je lui tendais mon bras pour attraper cette main tendue, je n’y arrivais pas. Je n’avais pas les bras assez longs. Qu’est-ce que ça voulait encore représenter ? Que je ne le verrais plus jamais ? Que je ne suis pas assez forte pour essayer de le retrouver ? Qu’il est déjà mort ? Non ce n’est pas possible, il ne peut pas mourir avant moi. Je ne le laisserais pas mourir avant moi ! Il me doit des explications !

Je commençais à m’agiter doucement puis brusquement je me réveillais avec des sueurs froides sur le front, ma respiration était saccadée et … une boule tomba de ma tête. C’était ma veste. Il y avait du sang dessus. Je posais ma main sur mon front et tâtais un peu. Je saignais. Très peu mais bon. J’avais aussi quelques bleus. Un au bras droit et deux autres sur une de mes jambes. Faut croire que j’étais mal tombée. De ma poche de secours je sortis quelques pansements et je me soignais. Certes je ne ressens aucune douleur, mais je ne suis pas immortelle. C’est d’ailleurs à cause de la douleur qui a disparu que je néglige un peu mon corps. Coupure ? Saignement ? Je m’en fiche un peu à vrai dire. Je passais ma langue sur mes lèvres pour voir si j’avais une éventuelle coupure mais rien. Ah non, à la place du sang je pus goutter un produit à base de … d’huile ? De plante ? Je ne sais pas. Mais je trouvais ça dégueulasse. Automatiquement, je reculais légèrement en faisant une grimace.

« C’est quoi cette merde ? C’est dégueulasse !! »

Puis j’entendis bouger derrière moi. Je repris mon air sérieux, sortis une dague et me mit debout, prête à bondir sur l’ennemi. Mais à la place de ça je vis un homme. Il ne m’avait pas aidé quand même, si ? C’était son produit dégueulasse que j’avais sur les lèvres ? Je fronçais les sourcils tout en restant sur mes gardes. Je ne sais pas de quoi cet homme est capable. Même s’il a l’air sans défense au premier abord.

« Qui êtes-vous ? »

Et surtout : Qu’est-ce qu’il foutait dans une grotte aussi pourrie que celle-là ? Il ne va pas chercher des os de dinosaures quand même. Il n’a pas vraiment le look pour … Puis brusquement je me rendis compte de quelque chose. J’étais dans les vapes, est-ce qu’il avait osé me toucher ?

« Je peux savoir ce que vous m’avez fait aussi ? »

Je suis trop réticente vis-à-vis des hommes et je le sais. Mais je n’accepterais qu’aucun homme pose sa main sur moi. Aucun. Sinon je le bute, tout simplement ! Je ne me rendis pas compte que j’avais encore ce « traumatisme ». C’est cela qui me rendait violente vis-à-vis des hommes. Même s’ils avaient une tête d’enfant innocent comme ce type que j’avais en face de moi. Je ne veux aucun homme dans ma vie. Je veux finir seule. Je ne suis pas du genre à me mélanger aux autres. Je suis … unique dans mon genre ?

© Lady

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lidius Argon
Aldébarien
Aldébarien
avatar


Messages : 11

Fiche démoniaque
Niveau:
1/15  (1/15)
Points d'expériences:
0/30  (0/30)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Jusqu'au fond des grottes   Mer 25 Mar - 15:10



Bon, maintenant attendre, laisser qu'elle se repose, elle devrait bien reprendre conscience un jour ou l'autre … enfin ce serait mieux d'ici quelques minutes car ne rien faire ici lui fait perdre du temps, et éterniser cette expédition, bien qu'elle l'éloigne de sa lubrique maitresse, ne lui faisait pas particulièrement envie …
Du coup il prend le temps pour ranger un peu son sac, la carte, vérifie que sa corde tient toujours, ce qui est assez rassurant dans un sens l'escalade, très peu pour lui, elle à laisser quelques marques sa dernière chute … D'ailleurs c'était juste avant la visite du diable !


« C’est quoi cette merde ? C’est dégueulasse !! »

Ah et bien voila elle se réveille ! Le serviteur se retourna donc pour remettre sur son dos son sac, ajuster son manteau et braquer la lampe dans la direction de la femme, visiblement elle est nerveuse, peut être trop, elle dégaine un couteau prenant une posture de combat devant un serviteur qui ne bouge pas, il faut toujours rester maître de soi, sinon cela donnerait une raison aux maître de se jouer des serviteurs, mais c'est pas l'envie de reculer qui le démange devant ce regard agressif, mais ça ne manque pas, il fait un petit pas en arrière de précaution.

« Qui êtes-vous ? Je peux savoir ce que vous m’avez fait aussi ? »

Ah des questions, le serviteur ne bouge pas, il se contente juste de répondre, immobile, le visage neutre, mais l'esprit inquiet, quelle belle façons de parler à celui qui a veillé une blessée ...

- Lidius Argon, serviteur des Lee famille noble Aldébarienne.

Faut-il risquer un pas en avant ? Non, pas question de combattre, bien qu'il a eut le droit à quelques entrainements pour cette éventualité. Il pose par réflexe une main sur sa sacoche, ce qu'il lui a fait ? Pour grand chose pourtant, mais on dirait qu'elle est convaincu qu'il aurait effectué tout les vices du monde ?

- Je n'ai pas fait grand chose, j'ai mit un tissu humide sur votre blessure à la tête et une huile essentiel au vertus décontractante sous votre nez pour accélérer le repos de votre corps afin que vous récupériez mieux de votre chute.

Il se retourne alors remettant la lumière vers le tunnel qu'il allait emprunter, distinguant une petite ombre qui disparut, il fronça les sourcils, maintenant convaincu qu'elle s'était encore payé sa tête, mais bon ...

- Vous avez eut de la chance que je sois ici sur demande de ma maitresse, étant donné que vous semblez aller mieux je vais chercher ce que l'on ma demandé de trouver ici, et … si vous voulez ressortir j'ai attaché une corde à la surface qui tombe dans cette grotte, utilisez la pour remonter.

et voila doucement mais surement il suit s'enfonce lentement une nouvelle fois, suivant les marques déjà faîtes, il s'assure aussi de la présence de sa craie dans la poche et regarde l'heure, déjà quinze minutes de passées dans la grotte sans aucune avancée … il lâche un soupire.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jusqu'au fond des grottes   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jusqu'au fond des grottes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Que le Tout-Puissant bénisse le Canada jusqu'à la nième génération!
» Chambre de Shizuru Fujino - Partenaires ? Aucun jusqu'à présent ^^
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» A l'eau ! Fuite à fond de cale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Wish :: Continent Ouest : Dyonisis :: Le massif des guerriers-