Le diable vous propose un souhait, qui peut changer votre vie, est-ce que vous oserez accepter son...offre ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Unis dans un même combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rodrick Percevil
Westerien
Westerien
avatar


Messages : 228

Fiche démoniaque
Niveau:
1/15  (1/15)
Points d'expériences:
0/30  (0/30)
Inventaire:

MessageSujet: Unis dans un même combat   Mer 11 Fév - 16:17


Unis dans un même combat

Chapitre Ier: It's about time •


Il ne faisait pas encore très clair en cette fraiche matinée. Rodrick et moi étions chez lui, attendant patiemment des nouvelles de nos informateurs en rassemblant les quelques dossiers que nous avions déjà construit sur nos futures cibles au sein de la confrérie. Pour certains de nos ennemis, nous possédions grand nombre d’informations telles que la localisation, le nombre d’hommes à leur service voir même leur style de combat, mais pour d’autres, la tâche s’avérait bien plus ardue, nous ne possédions que quelques portraits dessinés à la hâte par l’un ou l’autre de nos collaborateurs. Rodrick s’intéressait à un dossier en particulier qu’il parcourait encore et encore afin d’y trouver une réponse à ses questions. C’était le dossier de Maverick Percevil, son cousin qu’il tenterait par tous les moyens de rallier à notre cause en l’obligeant à trahir la confrérie, il se refusait à lui faire du mal ou à lui réserver le même sort funeste que nous allions faire subir aux autres. Alors que le silence régnait dans la cuisine, attablés, nous entendîmes quelques coups sur la porte d’entrée. Main droite sur son arme fétiche, mon camarade se tournait à 90° vers la porte alors que je me dirigeait vers cette dernière afin de l’entre-ouvrir pour laisser entrevoir à Rodrick deux silhouettes encapuchonnées, vêtus de longs manteaux noirs. Ils me tendirent un nouveau dossier en m’expliquant qu’ils venaient de terminer leurs investigations et disparurent aussitôt avant d’être repérés dans les parages.

- Montre-moi donc cela

Ce furent les seuls mots qu’il m’adressa d’un ton plutôt glacial alors qu’il prenait possession de la dizaine de feuilles bien remplies que je tenais entre les mains. Notre nouvelle cible s’y trouvait représentée avec quelques croquis cette fois-ci très représentatifs, une localisation ainsi que tout ce qu’il était nécessaire de savoir afin d’approcher l’étrange officier de la confrérie dont il s’agissait. Le jeune trentenaire tournait lentement les pages, apprenant que la cible était âgée d’une quarantaine d’années, également ancien technicien de la tour Bicéphale tout comme lui, il s’est retrouvé déchu deux années avant Rodrick pour avoir tué l’un de ses collègues en pleine séance de travail. Profondément violent, cet homme se cache dans les plaines fertiles en l’attente de l’arrivée de ses nouveaux subalternes. Accompagné d’une douzaine d’hommes, une autre dizaine devait arriver dans la semaine qui suivait, une bonne occasion pour le technicien déchu de faire tomber une tête importante dans les rangs de la confrérie. L’homme porte toujours une espèce de masque à gaz afin d’éviter d’être reconnu par ceux qui échappent à ses mains meurtrières. Son arme de prédilection est une espèce de lance-flammes amélioré dont il vaut mieux éviter les tirs. Rodrick referma le dossier puis plongea son regard dans le mien avant de prendre la parole.

- Je vais partir seul pour cette mission et tenter d’assassiner cet homme. Pendant mon absence, essaie de nous trouver de nouveaux informateurs voir même compléter le dossier que nous avons sur mon cousin.

- Bien, je suppose que je n’ai pas mon mot à dire.

Sans rien ajouter, il ouvrit la porte et s’engouffra dans la brume de cette fraiche matinée. Il allait prendre le bateau pour se diriger vers le continent d’Eurasia pour y faire tomber la tête de sa cible. Pendant ce temps, je chercherais à trouver de plus amples informations sur Maverick afin que nos rangs comptent une nouvelle personne digne de confiance, si du moins il accepte de trahir les siens, ce qui n’est pas encore joué.


– Quelques jours plus tard –


Rodrick était arrivé dans les plaines fertiles après avoir fait toute la route jusque-là par ses propres moyens, il ne lui restait plus qu’à trouver sa cible et échafauder un plan qui lui permettrait d’approcher l’homme sans éveiller sa méfiance pour ensuite pouvoir l’assassiner sans laisser de traces. Chose ironique dans tout cela, c’est qu’il utiliserait probablement l’arme de sa défunte femme pour exécuter ce meurtrier, cet homme mourra donc tué par l’arme d’une femme que sa confrérie a assassiné, Rodrick ne manquera probablement pas l’occasion de sourire au moment où le sang de cet assassin jaillira de son crâne alors que la balle transperce sa peau, sa chaire. Posté sur la branche d’un arbre feuillu, jumelles à la main, il observait l’horizon pour enfin trouver où se terrait exactement cet exécrable criminel.

- Je hais vraiment devoir attendre et observer …

Alors qu’il prononçait ces quelques mots, il trouvait à l’horizon le campement de l’homme et de ses subalternes. Affichant un léger sourire, il allait être temps pour lui de se mettre en route. Alors qu’il s’apprêtait à descendre de l’arbre où il était caché, un très léger bruit suffit à l’alerter et à le faire sortir son arme de sa cachette, qui était-ce, ça, il n’en savait encore absolument rien … Ca restait donc à voir.



_________________


Dernière édition par Rodrick Percevil le Dim 29 Mar - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leonhard Tempels
Dyonisien
Dyonisien
avatar


Messages : 59

Fiche démoniaque
Niveau:
1/15  (1/15)
Points d'expériences:
0/30  (0/30)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Unis dans un même combat   Lun 23 Fév - 18:55


 

 
« Unis dans un même combat  »

 
Feat Rodrick & Milo

 

Combien de temps allais-je devoir encore faire cela. Observer, étudier, analyser pour ensuite bloquer, esquiver, trouver la faille dans l'assaut de l'adversaire pour ensuite frapper un point très précis dans sa défense. Le détruire rapidement et fatalement, en somme. Mais ce n'était pas suffisant, j'aurais beau effectuer le même schéma des centaines, des milliers de fois, je ne pourrais pas le rattraper. Lui, cet homme qui se situe au-dessus de nous tous et toutes dans ce manoir, dans cet ordre. Le mercenaire ultime, capable des plus grandes prouesses autant dans le combat que dans la diplomatie, tournant les situations à son avantage et à celle des Dragons. Oui, si je ne fais que m'entraîner, je ne pourrais jamais espérer approcher ne serait-ce que la cheville de mon père, je ne pourrais que rester dans son ombre et encore... Mais ce n'est pas ce que je souhaite, la maladie ayant disparue, une nouvelle force en moi ayant fait apparition, je devais à présent développer cette force. Cette nouvelle vie qui m'a été donnée, elle débuta avec un chronomètre. Un an, dans un an je me changerais en démon et qui sait ce que je deviendrais après cela. Deviendrais-je un esclave ? Une arme ? Peu importe... Au final, je n'ai qu'un an pour balayer l'image du faible que tous avaient de moi. Un an pour devenir le plus fort...

Enfin bref, j'ai beau dire tout cela je me dois de passer mon travail et mon ordre avant tout. Lorsque l'on me donne une mission, je me devais de l’exécuter sans poser de question, car je savais bien que tout irait au profit des Dragons. Nous bâtissons notre richesse sur la récompense de ceux qui nous sont redevables car c'est parce que nous sommes capable d'effectuer la moindre tâche contre une compensation adéquate. Ce soir mon propre père fit appel à moi, ce qui n'était pas courant il fallait l'avouer. Entrant dans son bureau, je remarquais la présence de plusieurs personnes portant des habits différents d'ici, à Dyonisis. Venaient-ils d'un autre continent ? Probablement, en tout cas peu importe d'où ils venaient, je pouvais facilement remarquer qu'ils devaient faire partie d'hauts cadres de là d'où ils viennent. Les habits c'est une chose, mais les chevalières aux doigts c'en est une autre. Enfin bref, bien entendu au centre de tout ce beau monde se trouvait mon père, installé derrière son bureau alors qu'il me fixait. Aucune émotion sur son visage, comme à son habitude.

▬ Leonhard, d'importants clients de Westeria et d'Eurasia nous ont fait part d'une requête bien spéciale, et afin d'accomplir leur souhait tu vas être envoyé en mission dès ce soir. Ce que tu devras faire ne sera que le début d'un long contrat.

▬ En quoi consiste ma première tâche ?

▬ Un assassinat. Les détails te seront donnés plus tard. Tu pars ce soir, pour Eurasia.

____________Quelques jours plus tard____________

Les jours passèrent et le fameux bateaux arriva enfin à bon port. Les immenses plaines fertiles du continent du nord s'offraient à nous tandis que je me déplaçais en compagnie de nombreux hommes. Nous étions tous habillés d'un grand drap sombre recouvrant la majorité de notre corps, une capuche cachant nos visages ainsi que nos cheveux. Très pratique étant donné que j'avais ainsi pu infiltrer depuis quelques jours ce groupe d'hommes faisant partie de cette fameuse secte. J'étais quelque peu surpris de cette soudaine mission, puisqu'après tout mon père venait d'accepter de s'engager dans l'extermination de ce groupe d'occultiste inquiétant bon nombre de personnes. Tout ce que j'avais à savoir sur cette mission me furent révélés par le biais d'un rapport que je dû brûler après l'avoir lu : ma cible, l'endroit où il se situait, le nom et les visages des dix hommes qui furent envoyés en tant que renfort ainsi que leur trajet. Rien de plus facile depuis que de se faire passer pour quelqu'un dont ils n'ont jamais vu le visage et de reprendre son nom. D'après le rapport, le groupe aurait dû mettre pas moins d'une semaine pour se retrouver dans les plaines fertiles, mais on dirait bien que le climat était en leur faveur, les mers calmes de l'Océan nous guidant avec facilité et rapidité.

Voilà qui allait me forcer à quelque peu changer mes plans... Puisque les renforts allaient arrivés plus tôt, je réfléchissais à la meilleure solution à adopter et, au final, je décidais de planter dans le dos mes camarades de voyages de quelques jours après leur avoir fait compris qu'ils s'étaient faits avoir comme des idiots. Cela n'a pas été difficile de se débarrasser d'eux, en éliminer quelques uns lorsqu'ils se séparaient du groupe pour diverses raisons – aller pisser, chercher de l'eau ou du bois pour la nuit etc – pour ensuite tuer ceux qui restaient. Pourquoi ne pas les avoir éliminer plus tôt, demanderez-vous ? La réponse est simple, ce groupe de renfort avait gardé contact avec ma cible dans les plaines, si je les avaient tous tués avant cela aurait éveillé trop de soupçons et il se serait enfuit, ce qui serait bien fâcheux je l'avoue. Mais à présent, plus aucun renfort ne lui viendra en aide et j'étais tout près de sa cachette. De ce que je sais ils n'étaient qu'une douzaine. Une heure devrait suffire pour nettoyer tout cela, enfin si aucun imprévu ne fasse son apparition bien entendu...



Codage by TAC
Revenir en haut Aller en bas
Milo le cyborg
Westerien
Westerien
avatar


Messages : 17

Fiche démoniaque
Niveau:
1/15  (1/15)
Points d'expériences:
0/30  (0/30)
Inventaire:

MessageSujet: Re: Unis dans un même combat   Lun 2 Mar - 18:05



Feat : Leon' & Rod'
Astro-boy !




  S'il y a bien quelque chose auquel la vie ne nous prépare pas c'est bien à l'inattendu. C'est vrai, personne n'aurait pu se préparer au chaos qui allait avoir lieu aujourd'hui dans les Plaines fertiles. Tout semblait si calme au début, mais ça c'était bien avant qu'un invité surprise se pointe à la petite sauterie. Oh, je ne parle pas de cet assassin Dyonisien qui était en train de s'adonner à de bien basses besognes, mais d'une tout autre personne. Son arrivée ne fut pas des plus discrètes d'ailleurs ! Au loin dans les cieux, une faible lueur apparut. Une étoile filante peut-être, c'est sûrement pour ça que presque personne ne s'en soucia au début. Et pourtant, à y regarder de plus près on avait l'impression que cet OVNI se dirigeait en direction du campement de bandit. Allait-il le survoler ? Ce qui était sur, c'est que ce phénomène anormal attira enfin l'attention des personnes présentes. Peut-être trop tard, car alors qu'on aurait pu croire que cette boule de feu allait survoler le campement haut dans le ciel ce fut tout le contraire. Elle piqua subitement vers le sol et s'écrasa à quelques mètres des tentes. L'impact fit au moins autant de bruit qu'une explosion et creusa un cratère long d'une demi-douzaine de mètres. Il y avait trop de fumée et de flamme pour espérer distinguer quoique ce soit dedans. Toutes les armes étaient pointés en direction du cratère, mais personne n'osait s'en approchait. Il n'y avait aucun autre bruit que le crépitement des flammes. Tout le monde attendait. La tension était à son comble, jusqu'à ce qu'un bras seul jaillisse de la fumée et percute un des hommes armés en pleine tête, l'assommant sur le coup. La seconde d'après, tous les autres firent feu en direction du centre du cratère.

De cet enfer de flammes et de balles surgit une ombre de la fumée qui faucha le premier homme devant elle pour l'envoyer tout droit sur un autre. Les balles ne lui faisaient rien, elles ricochaient à son contact dans un cliquetis métallique. Ce démon de métal mit à mal un peu moins d'une dizaine d'hommes en quelques secondes à peine, quant aux autres ils battirent en retraite immédiatement. Heureusement car Milo n'aurait pas pu tenir une telle cadence plus longtemps. Son « atterrissage » ne l'avait pas laissé indemne.


-Cela m'appartient, susurra Milo en ramassant son bras à terre avant d'aller se mettre à couvert.

Accroupi dans le cratère, le cyborg était dans un sale état ! Dans son crash il avait perdu son bras droit qui était maintenant en pièces détachées et amoché tout le reste de son corps. La peau synthétique de son visage avait fondue par endroit et de petits arcs électriques se dégageaient de lui à intervalles réguliers. Son revêtement métallique avait fondue tout au long de son flanc droit jusqu'à son épaule d'où sortait les câbles et mécanismes auquel étaient reliés son bras droit en temps normal. Seulement c'était loin d'être suffisant pour l'arrêter et l'empêcher d'atteindre son objectif. Il était là pour mettre un terme à la vie d'un homme ! Mais avant ça il devrait lui soutirer tout ce savait au sujet du projet Evolution. Voilà le topo.

-La prochaine fois qu'on me propose de me catapulter pour arriver plus vite, je refuse ! Allez, j'ai déjà perdu assez de temps comme ça, dit le cyborg en se redressant.

Et à peine son joli minois dépassa du cratère que les balles se mirent à fuser autour de lui. Ça n'allait pas être facile, mais dés que l'occasion de foncer se présenterait il ne la raterait pas !


[Hrp : J'ai voulu faire court pour commencer, je donnerais plus de détail sur la façon dont je suis arrivé là dans les prochains post Wink]

(c) Codage by FreeSpirit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Unis dans un même combat   

Revenir en haut Aller en bas
 

Unis dans un même combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Guide] Le Château de Combat
» Pokémon dans l'Atoll de Combat [Résolu]
» tchek n'est pas dans mon lexique de combat. ( baymax ) ♡
» Une bataille Fratricide dans les plaines du Riddermark
» Un combat dans la NFL !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Devil's Wish :: Continent Nord : L'Eurasia :: Les plaines fertiles-